Thaïs (Liège)


Résultat de recherche d'images pour "asbl thaïs"Thaïs
Rue Pierreuse, 31
4000 Liège

+324/223.74.28
+324/232.04.95

thais@asblthais.org
www.asblthais.org


INFRASTRUCTURE

A l’heure actuelle, la maison d’accueil dispose de 9 logements individuels répartis sur trois sites (une maison unifamiliale et deux maisons de 4 logements):

  • 1 petite maison unifamiliale
  • 2 studios
  • 4 logements d’une chambre
  • 2 logements de deux chambres

Tous ces logements sont meublés et équipés (cuisinière, frigo, mobilier, télédistribution…), la personne hébergée n’a donc rien à apporter si ce n’est sa literie, sa vaisselle et ses effets personnels.

Dans la mesure du nécessaire et du possible, les appartements sont rafraîchis et repeint à chaque changement de locataire par notre ouvrier polyvalent. Ils sont dans tous les cas nettoyés de fond en comble à cette occasion, l’entretien journalier étant lui assuré par les personnes hébergées.

Ces différents sites sont également équipés d’un local communautaire conformément à l’article 2§8 du décret relatif à l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes en difficultés sociales.

Grâce à « Action Vivre Ensemble », nos deux sites principaux sont équipés d’un lavoir à l’usage des personnes hébergées.

Enfin, dans le cadre de son activité en tant qu’APL, Thais dispose de 5 logements accompagnés mis également à disposition par la société coopérative « Les Tournières » moyennant un loyer modéré.


PUBLIC CIBLE

L’asbl Thaïs a pour objet social l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes en difficulté sociale, en lien avec les assuétude ou la prostitution(95% du public). Toutes les assuétudes sont prises en considération (alcool, drogues, médicaments,…).

Le service donne une priorité à l’accompagnement des familles, parents toxicomanes avec leurs enfants ou couples. Il s’agit d’une population particulièrement fragilisée et stigmatisée souvent rejetée par les structures d’accueil classiques, ou alors acceptée de manière limitative (séparation homme/femme, séparation parents-enfants,…). Nous proposons un accueil familial qui permet d’éviter l’éclatement des familles. Outre le public hébergé, l’asbl reçoit et accompagne en ambulatoire des personnes en post-hébergement qui consultent pour des problèmes ponctuels ou pour un suivi régulier. Ces personnes ont établi une relation de confiance vis à vis de l’institution et souhaitent la maintenir.


CARACTERISTIQUES DU PROJET

L’accompagnement psychosocial

L’accompagnement est envisagé en hébergement, en post hébergement ou en suivi ambulatoire. L’objectif poursuivi par les intervenants sociaux est d’améliorer de façon globale la situation sociale, de logement, de santé et familiale des personnes accompagnées.

Les personnes sont considérées comme actrices de leur prise en charge et, par conséquent, l’intervenant social a un rôle de soutien et d’accompagnement. Il va renseigner, informer et effectuer avec la personne la prise de contact avec un service ou l’accompagner physiquement dans cette démarche.

La réduction des risques

Dans le cadre de la prévention des conduites à risque, l’équipe accorde une attention particulière aux informations-santé. Le service dispose d’informations sous forme de brochures sur les MST, l’hépatite B, HIV,… Nous mettons à disposition des préservatifs. Les personnes qui le souhaitent sont orientées vers un service d’échange de seringues, à savoir, le Centre Comptoir d’Echange de Seringues, dépendant du Centre Alfa, le centre « START/MASS » ou les éducateurs de rue. Enfin, une collaboration avec un médecin généraliste dans le cadre d’une permanence santé, organisée par l’association ICAR, nous permet de proposer un bilan diagnostic individualisé.


Admission, non-admission et réorientation

La décision d’admission est prise après discussion en équipe faisant suite aux deux entretiens préalables.

En cas de réponse positive, nous nous rendons avec la personne à l’hébergement afin de lui faire visiter le logement disponible. Si celui-ci lui convient, elle signe les documents nécessaires (convention d’hébergement, état des lieux) et les clés du logement lui sont remises.

En cas de non-admission, nous fixons un autre rendez-vous avec la personne afin de trouver une alternative (logement autonome, centre d’accueil, centre de post-cure, etc).


Frais d’hébergement

  • 8.91 € par adulte, par nuit
  • 2.39 € par enfant hébergé par nuit

Ces frais comprennent l’eau, le gaz, l’électricité et la télédistribution. Ils seront “plafonnés” à 40% des revenus du ménage.